L’Académie

L’Académie de cheffes d’orchestre s’établit sur une période de deux ans, à partir de septembre 2020. Comme le Concours international de cheffes d’orchestre La Maestra Paris, cette Académie est co-dirigée par la Philharmonie de Paris et le Paris Mozart Orchestra.
L’objectif de l’Académie consiste à accompagner professionnellement les trois lauréates, les demi-finalistes, ainsi que certaines candidates ayant participé au Concours, non seulement sur le plan national (en partenariat avec d’autres salles et orchestres du territoire) mais aussi sur le plan international (en s’appuyant notamment sur le réseau ECHO : European Concert Hall Organisation).
En profitant des ressources et des artistes qui y sont invités en permanence, la Philharmonie mettra également en place une série d’actions artistiques, pédagogiques et sociales destinées à soutenir les meilleures cheffes de la nouvelle génération : concerts, conseils, ateliers, communication, masterclass, projet Démos…

Concerts

Des concerts sont proposés aux académiciennes dans le cadre de la saison de la Philharmonie de Paris : concerts tout public, éducatifs, avec amateurs, scolaires…
L’Orchestre de Paris ainsi que les orchestres et ensembles résidents de la Philharmonie de Paris (Orchestre national d’Île-de-France, Orchestre de Chambre de Paris) s’associent à ce projet, de même que certains orchestres régulièrement invités (Les Siècles, Concerts Pasdeloup…).

Le Paris Mozart Orchestra participe à ce programme de concerts avec une série de concerts intitulée Diversità : plusieurs concerts, dont certains destinés au public scolaire, programmés à la Philharmonie de Paris, et une tournée dans de prestigieuses salles européennes. Ces concerts seront conjointement dirigés par Claire Gibault et les académiciennes.
L’Orchestre de Paris propose des concerts scolaires précédés d’une semaine d’assistanat. L’Orchestre national d’Île-de-France propose des concerts scolaires sur le même principe. L’une des académiciennes est également invitée à diriger l’Orchestre National de Lyon au concert donné à Lyon pour les Victoires de la musique classique en février 2021. 

Par ailleurs, l’Académie a mis en place des partenariats avec des salles en région (Toulouse, Tours, Montpellier, Metz, Dijon, Lyon, Lille, Strasbourg, Nantes…).
À l’échelle européenne, le réseau de salles ECHO (European Concert Hall Organisation), accompagne le projet. Le réseau ECHO fait des propositions, soit directement dans le cadre de production de ces salles, soit par le biais des orchestres qui y résident.

 

Assistanats

L’Orchestre de Paris associe les cheffes à certaines de ses semaines de travail en leur confiant la baguette, soit pour assister l’un des chefs invités, soit aux côtés du chef de choeur, Lionel Sow. De la même manière, le Paris Mozart Orchestra invitera les lauréates à assister leur directrice musicale, Claire Gibault, pour des projets spécifiques (nouveaux programmes, projets pédagogiques, créations contemporaines).

Dans le même esprit, d’autres orchestres habitués de la Philharmonie de Paris, comme par exemple Les Siècles, associe les cheffes à des répétitions (semaine d’assistanat). Il est également prévu que ces cheffes travaillent ponctuellement ou régulièrement avec les salles et orchestres des villes partenaires en région.

A l’étranger, des partenariats avec des salles, notamment européennes, font rayonner les académiciennes à l’international.
Ainsi, le London Philharmonic Orchestra accueille des académiciennes pour une semaine d’assistanat et de mentoring. L’Orchestre du Gürzenich à Cologne participe également à l’Académie en invitant les cheffes au programme intitulé Momentum (piloté par Barbara Hanningan et François-Xavier Roth).

L’Orquestre Symphonique de Barcelone et son ensemble de vents vont accueillir une académicienne pendant une semaine pour assister aux répétitions des deux ensembles ainsi qu’à des sessions de travail et des master-classes avec Kazushi Ono et Pascual Vilaplana.

Le Chœur Symphonique et l’Orchestre de la Fondation Gulbenkian à Lisbonne proposeront le même type d’accompagnement sur une semaine à l’une des cheffes de l’Académie. 

Masterclass

Les professeurs donnant des master-classes aux lauréates sont d’éminents chef.fe.s d’orchestre, en résidence à la Philharmonie ou invités, tel Marin Alsop, Claire Gibault, Tugan Sokhiev, Pablo Heras-Casado et François-Xavier Roth.
Lors de ces master-classes, les partitions peuvent être projetées sur un écran afin que le public saisisse le détail du travail. Le fonds Pierre Boulez qui sera bientôt disponible à la Philharmonie de Paris permet de travailler sur les partitions du répertoire annotées par Pierre Boulez.

Des master-classes données par les académiciennes dans des conservatoires à Paris et en région pour promouvoir le travail de direction d’orchestre auprès de jeunes filles et jeunes garçons entre 12 et 15 ans sont organisées. Il est par ailleurs envisagé d’inscrire les cheffes académiciennes à des master-classes ou des stages organisés par d’autres structures en France et à l’étranger. Des partenariats sont en cours de mise en place, notamment avec le Taki Concordia Conducting Fellowship de Marin Alsop ou la Transylvanian Opera Academy d’Elizabeth Askren

Mentoring

Le travail approfondi avec des professionnels de l’organisation de la vie musicale est capital pour en comprendre les enjeux artistiques, politiques, sociaux et éducatifs. Le profil des personnalités invitées sont les suivants : agents artistiques, directeurs d’orchestres, directeurs de salle, programmateurs, journalistes, attachés de presse, directeurs de conservatoires, violons solos d’orchestres, directeurs de maisons de disques et de plateformes numériques, directeurs de la communication, directeurs du mécénat…

Les sujets abordés peuvent concerner les contacts professionnels à mettre en oeuvre, le réseau international, le marketing, le choix des programmes, le développement des publics, les liens avec les médias, les liens avec les mécènes et entreprises, la place de l’artiste dans la société, le lien avec la création contemporaine, l’articulation des concerts avec les dimensions éducatives et sociales.  En ce sens, Google et YouTube proposeront également aux lauréates un ensemble de ressources, d’outils et d’expertises adaptées.

Rencontres professionnelles

La Maestra / Taki Alsop Conducting Fellowship
La Philharmonie de Paris et le Paris Mozart Orchestra se sont associés avec Marin Alsop et la Taki Alsop Conducting Fellowship afin de proposer une série de douze rencontres professionnelles qui se tiennent en ligne une fois par mois et qui sont destinées exclusivement aux académiciennes de La Maestra et aux alumnae de la Taki Alsop Conducting Fellowship.
 

Ces rencontres aborderont plusieurs sujets, parmi lesquels « comment créer son propre ensemble musical », « comment gérer une crise », « la relation entre le chef et ses musiciens »,   « le rôle du soliste », « comment jouer du Haydn ou du Mozart avec des instruments modernes », etc…avec une liste d’intervenants remarquables, composée de chefs d’orchestres de renommée mondiale, de prestigieux directeurs d’orchestre et d’agents très convoités. Ces sessions mensuelles en ligne se déroulent sur 1h30 et permettent un échange entre deux intervenant.e.s suivi de trente minutes de questions – réponses. 

Enregistrement

L’Académie compte apporter un soutien financier à la réalisation d’un premier enregistrement avec un label discographique ou une plateforme de concerts diffusés sur Internet.

Séance photo

L’Académie permettra de financer des séances de photographies qui viendront étoffer leur matériel de communication.

Projet éducatif et social Démos

La Philharmonie est porteuse du projet éducatif Démos (Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale), qui propose à des enfants de quartiers et régions en difficulté de pratiquer la musique en orchestre. Ce projet a nécessité la mise en place d’une nouvelle méthode d’apprentissage et de pratique. Les académiciennes qui le souhaitent sont associées au travail artistique pédagogique et social de Démos tout au long des deux années de l’Académie. Une formation à la pédagogie Démos leur est proposée notamment via la participation au suivi du travail de chefs. La direction d’un orchestre avancé, comme celui en partenariat avec l’Orchestre de Paris, sur une saison ainsi que la direction sur trois années d’orchestres en région sont prévus.